GOZEM, l’application qui révolutionne le transport urbain dans les capitales d’Afrique.

Un conducteur GOZEM et son passager

Depuis quelques mois, le monde du transport urbain à Lomé et à Cotonou connaît une petite révolution. En effet, une nouvelle application créée par des promoteurs africains se fait tout doucement une place sur le marché. Zoom sur GOZEM, l’application qui offre une alternative aux milliers de personnes consommatrices des services de transport.

Son nom peut laisser indifférent, paraître quelconque ou encore laisser perplexe. Mais elle est un petit bijou qui vient révolutionner les transports urbains dans nos grandes villes. Elle, c’est GOZEM, une toute nouvelle application qui se veut  être une plateforme de transport pour toute l’Afrique de l’ouest francophone.

Mais comment ça marche?

GOZEM fonctionne à travers une application qui porte son nom, téléchargeable sur Google Play ou sur l’App Store. Cette application grâce à son réseau bien développé, permet à ses adhérents d’éviter les tracasseries liées à la recherche d’un taxi-moto surtout aux heures où cela peut se révéler être un calvaire. En effet, à partir de l’application, le client peut réserver son trajet, payer sa course à l’avance toujours via l’application et même prendre rendez-vous avec un taxi-moto. Ce dernier, partenaire de GOZEM se présentera à l’endroit indiqué à l’heure indiquée. Et pour garantir la sécurité de ses clients, le conducteur tient à disposition du client  un casque. Chaque trajet est suivi grâce à un système GPS pour éviter toutes déconvenues. Par ailleurs, les motos de GOZEM sont sécurisées. Selon Mr Patrick HOUÉE, Responsable national de GOZEM, l’application a été créée pour apporter de la simplicité et de la sûreté dans le secteur du transport en Afrique.

Lancée depuis l’année dernière à Lomé au Togo, GOZEM vient de poser ses valises à Cotonou au Bénin. En effet, l’application a été lancée ce 1er juillet et les conducteurs de taxi-moto avec la chasuble floquée de l’effigie GOZEM circulent déjà dans les rues de la capitale économique et de ses environs.  Aux dires de Mr Patrick HOUÉE, l’application qui a suscité l’engouement de bon nombre de Béninois a déjà été téléchargée par plusieurs milliers de personnes et plusieurs centaines de conducteurs sont partenaires du projet. Bientôt l’application s’étendra à d’autres capitales de la sous-région. Autant dire que GOZEM a de beaux jours devant elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.