Les erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche.

Designed by Freepik

L’entretien d’embauche est une étape décisive dans un processus de recrutement. Si vous y êtes convié, cela veut dire que votre profil intéresse particulièrement le recruteur. Aussi est –il important de bien le négocier afin accroître vos chances d’être recruté. Et pour réussir votre entretien, il y a des erreurs à éviter, des phrases que vous devez absolument éviter de prononcer. En voici une liste que je vous propose.

« Combien de temps durera l’entretien ? »

Cette question doit être posée sous aucun prétexte. Lors d’un entretien du genre, l’impression est un élément essentiel. Et donc si votre interlocuteur a une mauvais impression de vous, alors soyez sûr que vous avez raté votre entretien et donc que vous avez perdu le poste. Cette question qui parait à la limite impolie, montrera au recruteur votre impatience et l’amènera à conclure que vous n’êtes pas disponible. c’est une erreur monumentale. Montrez donc votre disponibilité ; réservez si possible votre journée afin de prévenir les mauvaises surprises. En effet dans certains cas, d’autres entretiens peuvent faire suite au premier, pratiquement dans la foulée.

« Je n’ai pas eu le temps de me renseigner sur votre entreprise »

Ne pas se renseigner avant de répondre à un entretien est une erreur à éviter. Toutefois, si cela arrive, vous ne devez pas avouer cela au recruteur, cela vous disqualifierait. Sauf si vous avez une bonne raison pour justifier cela.

« J’en avais assez de mon ancien poste »

Il faut éviter de parler négativement de votre ancien poste ou entreprise. Votre interlocuteur peut être amené à penser que vous vous ennuyez trop vite et que vous n’avez pas été capable de proposer à votre ex employeur des évolutions dans votre mission ou dans le fonctionnement de l’entreprise. Cela risque d’être pour vous un sérieux handicap.

« J’ai absolument besoin de ce travail. », « je suis prêt à tout pour travailler chez vous »

Il ne faut jamais laisser le recruteur entrevoir que vous êtes au bord du gouffre et qu’il vous « sauve la vie » en vous donnant le poste. C’est une erreur. Cela vous mettrait en position de faiblesse et amènerait votre interlocuteur à vous imposer des conditions salariales et/ou contractuelles  inappropriées.

« Excusez-moi, je suis un peu stressé »

Sachez que le recruteur a l’habitude de ce genre d’entretien. Donc généralement si vous êtes stressé, il s’en est déjà rendu compte. Pas la peine donc d’en rajouter. Cela  pourrait donner l’impression que vous cherchez sa pitié ou carrément que vous manquez de confiance en vous.

« Je l’ai déjà mentionné sur mon CV »

Si votre interlocuteur revient sur un élément notifié sur votre CV, c’est bien la preuve que cela l’intéresse et donc, qu’il veut en savoir plus. Saisissez l’occasion pour mieux l’expliquer et rajouter des détails qu’il n’y avait pas sur le CV. Dans tous les cas, vous ne devez absolument pas montrer de l’agacement. Vous plomberiez ainsi vois chances d’être pris pour le poste. Le recruteur pourrait mettre fin plutôt que prévu à l’entretien

Designed By Freepik

« Je ne m’en souviens pas »

Ne répondez pas ainsi si l’on vous pose une question sur vos performances à votre poste antérieur. Même si c’est le cas, donnez plutôt un chiffre qui vous semble proche de la réalité.

« Je préfère ne pas répondre à cette question », « Cela ne vous regarde pas »

Il  est vrai que lors d’un entretien d’embauche, les questions se focalisent essentiellement sur l’aspect professionnel. Cependant, selon l’évolution des échanges, des questions d’ordre personnel peuvent s’y glisser. A vous de rester on ne peut plus poli et ne pas faire mauvaise impression. Sachez d’ailleurs que certains recruteurs peuvent s’en servir pour tester vos réactions dans pareilles situations. Dites par exemple : « je préfère me concentrer sur mon travail… ».

« Quel est le salaire exactement ? »

Même si la rémunération est importante dans tout travail, ne posez jamais cette question, surtout lors d’un premier entretien. Montrez plutôt votre intérêt pour les tâches à accomplir, votre envie de vous mettre au travail. Cela ne veut pas dire que vous ne répondrez pas à une question sur vos prétentions salariales. Si d’autres entretiens suivent le premier, vous pourrez alors de façon très subtile et désintéressée glisser cette question dans vos échanges avec votre interlocuteur.

« Que fait votre entreprise au juste ? »

Poser ce genre de question revient à dire que vous ne vous êtes pas renseigné sur l’entreprise avant de vous présenter à l’entretien, ce qui est une erreur à éviter absolument pour un demandeur d’emploi. Tout bon candidat doit au préalable se renseigner avant de répondre à un entretien d’embauche.

« Je n’ai pas de question »

Il arrive très fréquemment que l’interlocuteur vous demande à la fin de l’entretien si vous avez une question. Saisissez cette perche pour montrer votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Demandez des précisions sur les missions qui seraient les vôtres et d’autres détails. Cela montrera au recruteur votre intérêt pour le poste.

Voilà quelques phrases qui sont à proscrire lorsque vous êtes en entretien, les erreurs que vous devez éviter.

J’espère que cela vous sera utile.

Pleins succès dans vos démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.