Que faire après un bac littéraire?

Vous venez d’obtenir votre baccalauréat! Félicitations. A peine le temps de savourer que déjà vous devez faire le choix non moins important de la formation universitaire à suivre. Ce choix peut s’avérer un véritable casse-tête au regard de la multitude de formations qui se dressent devant vous. Notre nouvelle série « Que faire après le Bac ? « , va vous aider à vous orienter facilement dans cet océan de possibilités qui s’offrent à vous. Le tout premier numéro de notre série va s’appesantir sur les Bacs littéraires. Ainsi la question de ce jour est Que faire après un bac littéraire ?

Les séries littéraires concernent essentiellement la série A comprenant la A1, la A2, la A3, et la A4; et la série B qui au Bénin est aussi une série littéraire avec une bonne dose d’Economie. Les titulaires du bac littéraire disposent d’un éventail plutôt large de formations. Parlons premièrement des facultés.

Les Facultés

La Faculté des Arts et Sciences Humaines (FASH) est l’une des entités qui absorbent le plus grand nombre de nouveaux bacheliers. Elle offre des formations de Licence et Master en Lettres modernes,  Communication, Psychologie et Sciences de l’Education, Sociologie et Anthropologie, Géographie et Aménagement du Territoire, Philosophie, Langues Littératures et Civilisations Etrangères, Histoire et Archéologie, Arts et Management Culturel. Dans ces différentes formations l’étudiant a la possibilité de spécialiser, soit au début, soit au cours de son cursus.

Les débouchés: Enseignant de français dans les Lycées et Collèges, recherche dans les belles lettres et dans les arts notamment les arts du spectacle vivant; le journalisme, l’action culturelle, les métiers
d’art du spectacle, l’entrepreneuriat culturel, l’édition, l’imprimerie, l’informatique appliquée au traitement de texte, la correction de
journaux et de textes divers, la traduction, l’interprétariat, le tourisme culturel, la diplomatie culturelle après complément de
formation, chercheur linguiste, Employé des ministères de l’éducation, dans le privé, ou d’organisme international

A l’instar de la FASH, la Faculté de Droit et des Sciences Politiques (FADESP) accueille elle aussi,  beaucoup de nouveaux bacheliers. Les étudiants peuvent y faire des études de Licence et Master en Droit et en Sciences politiques.

Les débouchés: Attaché des services administratifs, Diplomatie, Relations internationales, Institutions politiques,

A la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG), le titulaire d’un Bac série B peut s’inscrire en Licence Mention Gestion avec des spécialités comme Marketing, et Management des Organisations, et Mention Economie.

Les débouchés: Administrateur des ressources humaines, Gestionnaire d’entreprise,

A la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) , le littéraire peut s’inscrire à l’Ecole Supérieure des Assistants Sociaux (ESAS) pour des licence et master en Travail Social et un master en Protection de l’Enfance et de la Jeunesse.

Les débouchés: Assistant social, évolue dans les services publics et privés sociaux.

En dehors des facultés, le système universitaire comprend les Ecoles. Elles sont nombreuses et couvrent divers domaines. Quelques-unes parmi elles ouvrent chaque année leurs portes aux bacheliers des séries littéraires.

Les Ecoles d’enseignement supérieur publiques

L’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) permet aux littéraires de suivre des formations de Licence dans les spécialités Diplomatie et Relations Internationales (DRI), Administration Générale et Territoriale (AGT) et Administration du Travail et de Sécurité Sociale (ATSS). Toujours à l’ENAM, la licence en Sciences et Techniques de l’Information Documentaire (STID) avec les spécialités Archivistique et Bibliothéconomie, et la licence Mention Secrétariat de Direction (SDI) spécialités Secrétariat comptable, Secrétariat Bilingue, Secrétariat Médical et Secrétariat de Direction sont également des possibilités.

Les débouchés: Diplomate, Services des relations internationales, des collectivités locales, des Mairies et Ministères; Services d’inspection du Travail, Services du personnel, Services de l’administration publique et privée

Depuis peu, il existe au Bénin l’Ecole Nationale des Sciences et Techniques de la Communication (ENSTIC). Là, le littéraire peut s’inscrire pour des formations en Journalisme, Spécialité Presse Écrite, Presse Audio et Presse Visuelle, et en Scénariste Multimédia.

Les débouchés: Journaliste, freelance, chargé de communication, gestionnaire d’entreprise, Agence de presse; Scénariste, Producteur audiovisuel, graphiste-monteur, spécialiste multimédia, Concepteur et gestionnaire de site web, animateur 2D/3D

A l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS), une seule mention tend ses bras aux titulaires d’un bac littéraire : il s’agit des Sciences et Techniques des Activités Socio-éducatives (STASE) qui offre des spécialités comme Développement et Communautaire, Andragogie, Récréologie et Entrepreneuriat.

Les débouchés: administrateur d’Action socio-éducative (5ans), Technicien supérieur d’action socio-éducative (Bac + 3 ans), Inspecteur STASE (Maîtrise + 2 ans), Master développement local et Action territoriale, Doctorat en STASE,

A l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Porto-Novo, les aspirants au métier d’enseignant peuvent suivre des formations en Lettres modernes, Allemand, Anglais, Espagnol, Histoire-Géographie, Philosophie. Par contre, l’intégration de cette école se fait sur concours.

Les débouchés: Enseignants des lycées et collèges

A l’Institut de Géographie, de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement (IGATE),  le littéraire peut s’inscrire pour une formation en Géographie de l‘Aménagement du Territoire et de l’Environnement.

Les débouchés: Aménagiste (Ingénieur d’études en Environnement), Géomaticien, Spécialiste de la géographie de la santé, Agent de développement économique et local, Agent du monde rural, Enseignant chercheur

Une multitude de formations s’offrent donc aux bacheliers des séries littéraires. Mais le constat irréfutable cependant est que les ces séries disposent d’un  panel de débouchés limité. Les séries scientifiques, objet de notre prochain article de la série offrent bien plus de possibilités aux étudiants.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager

Vos commentaires sur le sujet sont les bienvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.